Envie d'une Mistress de charme ?

Cliquez ici

 

Domination et soumission érotiqueAprès avoir défini le rôle du dominant et survolé les formes multiples et variées sous lesquelles il impose avec fermeté et assurance sa volonté et ses fantasmes sur son ou sa disciple, nous définirons le rôle du ou de la soumis(e) et parlerons de ce qu'il peut et veut bien subir, mais, pour qu'il y ait plaisir partagé, il faut qu'il y ait un contrat entre eux. Les jeux de contrôle et de « torture » d'une personne sur une autre relèvent-ils de la perversion ou sont-ils tout simplement une autre façon d'expérimenter le plaisir, le partage et la jouissance ? Ces jeux mettant en scène des tenues fétichistes en latex, des accessoires tels que cagoules et menottes ou encore des instruments fétichistes (corde, croix de Saint-André...) épanchent-ils leur soif d'extrême ?

Le Maître ou la Maîtresse contrôle son ou sa soumise

Commander, soumettre, voire avilir et infliger humiliation et douleur cela relève de la domination.
Agitateur de fantasmes fétichistes, le Maître ou la Maîtresse est le chef d'orchestre intransigeant et sévère d'une relation basée sur la confiance et les déviances sexuelles. La DS (Domination Soumission) peut impliquer une combinaison de jeux empruntés au bondage et à la discipline. Avec le consentement de son ou sa partenaire, le dominant ou la domina exerce son emprise sur l'esprit et le corps de l'autre utilisé alors comme objet. Ayant carte blanche pour diriger une séance dans un donjon par exemple où douceur et angoisse sont exclues, il exulte et se déchaîne.

Le ou la soumis(e) s'apparente à un(e) esclave

Servitude, dévotion et inclinaison pour les jeux extrêmes sont les caractéristiques propres aux adeptes de la soumission. Avec son goût prononcé pour l'obéissance aveugle, voire pour la souffrance à un degré plus ou moins élevé, pour l'humiliation, le ou la soumis(e) se montre confiant(e) et de toléran(t)e. Ce rôle met en avant son penchant pour le masochisme, le ligotage, le spanking, les coups de fouet, de cravache ou de bâton...

Le plaisir est partagé dès lors que les limites à ne pas franchir ont été clairement définies. Ce contrat écrit ou oral leur permet de choisir un signe ou un mot pour stopper quand ils le souhaitent leurs jeux de rôles, de corde, d'eau et de cire. Ce type de relation plus ou moins extrême n'a rien d'une perversion, il s'agit juste de scénarios sexuels avec rapports de force leur permettant d'épancher mutuellement leur soif d'extrême.

 

 Envie d'une Mistress de charme ?

Cliquez ici

Les différentes pratiques

Différentes pratiques SM

Par consentement absolu et après avoir défini les règles du jeu, dominant(e) et soumis(e) peuvent s'adonner à différentes pratiques.

Les tenues et accessoires

Tenues et accessoires SM

Faisons un tour d'horizon des uniformes, matières, couleurs, chaussures, bijoux et accessoires indispensables aux jeux de rôles fétichistes.

Initiation

Initiation au SM

Comment débuter le SM trouvez la bonne partenaire dominatrice. Apprenez à vous soumettre.

Où et comment pratiquer

comment pratiquer le SM

Pratique le SM avec une partenaire chez sois ou dans un clus spécialisé privé ? laissez vous guider.